Romuald Lepers nommé Président de l'ACAPS

13 novembre 2021

Romuald LEPERS, professeur et directeur-adjoint du laboratoire Inserm U1093 Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice (CAPS) / université de Bourgogne à Dijon, nous explique son nouveau rôle en tant que président de l’ACAPS (Association des Chercheurs en Activités Physiques et Sportives).

Qu'est-ce que l'ACAPS ?

L’association des Chercheurs en Activités Physiques et Sportives fondée en 1984, regroupe environ 500 membres (chercheurs, enseignants, étudiants en thèse, techniciens, entraîneurs, praticiens intéressés par ces domaines) et édite depuis 1987 la revue scientifique Movement & Sports Science - Science et Motricité (https://www.mov-sport-sciences.org/) - revue pluridisciplinaire publiant les recherches fondamentales, appliquées et technologiques sur le mouvement, les activités physiques et le sport). En plus de ça, elle organise tous les deux ans son Congrès International qui rassemble plus de 500 participants.

Enfin, l’association développe des liens avec les partenaires du monde socio-économique ainsi qu’avec les sociétés savantes françaises ou étrangères intéressées par des domaines de recherche apparentés.

En quoi l'ACAPS est-elle utile ? 

L’ACAPS renforce la position et l’image des sciences du sport et de l’activité physique, et de ses acteurs dans la société, ainsi que dans le paysage universitaire français et international. Elle permet aussi de développer la qualité et la quantité de l’activité de recherche et de développement des sciences du sport et de l’activité physique par des échanges techniques, interdisciplinaires et interinstitutionnels. L’association encourage également les jeunes chercheurs dans le domaine des sciences du sport et de l’activité physique tout en accompagnant et soutenant les publications, ainsi qu’en organisant des congrès et autres événements en lien avec les sciences du sport et de l’activité physique. Enfin, elle facilite l’accessibilité au public de connaissances scientifiques significatives.

L’association poursuit notamment ses buts à travers plusieurs activités par :

  • L’organisation régulière des séminaires, des congrès, des ateliers destinés aux jeunes chercheurs et d’autres manifestations d’envergure nationale et internationale autour des sciences du sport
  • La gérance d’un site Internet diffusant des informations aussi significatives et récentes que possible sur tout ce qui a trait aux sciences du sport et de l’activité physique en France
  • La constitution de groupes de travail investis de missions spécifiques
  • L’édition des publications sur les sciences du sport et de l’activité physique

Que peut apporter l’ACAPS au laboratoire ?

C’est une manière de montrer que le laboratoire est très impliqué dans les sciences du sport mais surtout de l'activité physique. Notre laboratoire travaille sur la motricité, cela peut toucher des sujets sains tout comme les patients, les personnes âgées mais aussi les sportifs. L’actuel directeur de notre laboratoire, le Dr. Papaxanthis fut lui-même président de l’ACAPS il y a deux mandats. Notre laboratoire est très attaché à cette association qui promeut les valeurs de l’activité physique et du sport au niveau de la recherche française.

 Quelles vont être vos missions ?  

Il nous est important d’asseoir et renforcer la position et l’image des sciences du sport et de l’activité physique dans le paysage universitaire français et international.

Nous allons aider à l’amélioration du niveau et de la qualité des activités de recherche et de développement menée autour des sciences du sport et de l’activité physique en France par des échanges scientifiques, techniques, interdisciplinaires et interinstitutionnels.

Enfin, nous continuerons à encourager les jeunes chercheurs dans le domaine des sciences du sport et de l’activité physique et espérons devenir un interlocuteur privilégié en matière de sciences du sport et de l’activité physique afin de répondre aux besoins de la population et de ses groupes d’intérêts (système sportif français, système éducatif, économie, politique, médias, ...)

Enfin, il nous est important d’asseoir et renforcer la position et l’image des sciences du sport et de l’activité physique dans le paysage universitaire français et international.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes