Découverte d'un nouveau mécanisme de croissance des valves cardiaques

10 novembre 2021

Julien Vermot et son équipe « Étude des interactions mécaniques et génétiques lors de la morphogénèse du poisson zèbre » à l'IGBMC (Inserm/CNRS/Université de Strasbourg)ont découvert un nouveau mécanisme de croissance des valves cardiaques chez les embryons de poissons zèbres en observant leurs évolutions et leurs formations. Ces résultats sont publiés dans Science

Chez l’humain, le sang est pompé autour du cœur par un système porte de 4 valves empêchant le liquide de revenir. Lorsque le cœur se contracte et se relâche, les valves s’ouvrent et se referment permettant au sang de passer dans l’atrium et de ressortir par les ventricules sans retours possibles. Ces valves cardiaques, constamment sollicitées par les forces mécaniques générées par les battements du cœur, peuvent être sujettes à des malformations et maladies. Certaines d’entre elles empêchent alors la bonne circulation sanguine, causant des insuffisances cardiaques, des AVCs ou même la mort. De nos jours, bien que certaines de ces maladies soient congénitales, le développement de ces valves reste très peu compris.  

L’équipe de recherche a donc utilisé le poisson zèbre afin d’identifier les processus mécano-sensibles du développement des valves autour de l’atrium et des ventricules aussi appelés valves atrioventriculaires. Ils ont alors trouvé qu’en parallèle des mécanismes connues générant le tissu valvaire, un autre mécanisme permet de déterminer la forme et la fonction du canal atrioventriculaire d’où se développent les valves atrioventriculaires.  

Ces recherches améliorent la compréhension du rôle des forces mécaniques sur la différenciation cellulaire et dans la malformation valvaire. Elles facilitent ainsi le développement de nouveaux traitements et ouvrent d’autres perspectives aux futures recherches thérapeutiques. 

 

Résumé français de l’article publié : https://www.imperial.ac.uk/news/231714/bioengineers-find-heart-valves-grow-wrong

 

Publication : https://www.science.org/doi/10.1126/science.abc6229  

 

Doi : 10.1126/science.abc6229   

  

 


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes