Création du Groupement d’Intérêt Scientifique STARTER en Bourgogne Franche Comté

25 septembre 2021

Le GIS StraTégies innovantes et intelligence Artificielle pour la Rééducation de la foncTion motrice et la présERvation de l’autonomie animé par la SATT Sayens assure l’interface entre les 4 partenaires industriels et académiques impliqués dont la Plateforme d’Investigation Technologique inclue au sein du Centre d’Investigation Clinique 1432 Inserm / CHU de Dijon, le laboratoire Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice Inserm / université de Bourgogne.

L'entreprise innovante BioSerenity a décidé d’implanter un centre R&D et Service à Dijon afin de collaborer avec les équipes de la direction scientifique de ReadapTIC.
Readaptic est un nouveau modèle de prise en charge de la rééducation des patients basé sur la personnalisation du parcours de soins. Les professionnels de santé s’appuieront sur les innovations technologiques et tireront profit d’un lien fort avec la recherche afin d’offrir aux patients les soins les plus adaptés pour permettre son retour à domicile. Ce projet prendra corps dans un bâtiment intelligent et respectueux de l’environnement.

Cette collaboration poursuit l’ambition de relever certains des défis scientifiques, médicaux, organisationnels et technologiques du futur pour la Rééducation de la fonction cognitivo-motrice, un des domaines d’excellence du Technopole SANTENOV, créé le 26 mai 2021.

Ce partenariat stratégique se concrétise par la création du Groupement d’Intérêt Scientifique qui s’inscrit dans le domaine de la médecine territoriale centrée patient, associant instrumentation médicale, traitement de la donnée et médecine pour développer de nouvelles approches innovantes liées aux parcours de soins personnalisés et à la Médecine dite 5P (préventive, personnalisée, prédictive, participative et basée sur les preuves), attendue par les patients du monde entier et de laquelle le Gouvernement français fait une priorité.

Ce GIS dénommé « STARTER » pour StraTégies innovantes et intelligence Artificielle pour la Rééducation de la foncTion motrice et la présERvation de l’autonomie est animé par la SATT Sayens qui assure l’interface entre les 4 partenaires industriels et académiques impliqués :

  • l’entreprise BioSerenity
  • la Plateforme d’Investigation Technologique inclue au sein du Centre d’Investigation Clinique 1432 Inserm, CHU de Dijon
  • le laboratoire de recherche CAPS (Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice) Inserm / université de Bourgogne
  • le laboratoire CIAD (Connaissance et Intelligence Artificielle Distribuées) de l’université de Bourgogne et de l’université de Technologie de Belfort-Montbéliard.

 

Le GIS STARTER en 4 points :

  • Un regroupement unique de compétences publiques et privées transdisciplinaires académiques et hospitalo-universitaires représentant un réseau d’une vingtaine de personnes issues de différentes spécialités (médecine physique et de rééducation, neurosciences, robotique et sciences cognitives, rhumatologie, cardiologie, kinésithérapie, sciences de l’ingénieur en électronique embarquée et traitement du signal, et sciences de la data et de l’IA, etc.).
  • Des partenaires qui collaborent d’ores et déjà sur plusieurs projets ambitieux concernant la rééducation neurologique post-AVC, l’interaction homme/robot, le suivi connecté de patients à distance par intelligence Artificielle.
  • La Healthtech BioSerenity qui implante à Dijon un centre de R&D et Service avec la création d’une vingtaine d’emplois d’ici fin 2023 afin de soutenir les activités recherche du GIS et déployer ses services innovants en santé numérique auprès des professionnels de santé et hôpitaux de la région Bourgogne-Franche-Comté.
  • Le GIS STARTER avec l’implantation de BioSerenity sur Dijon permettront le développement de nouveaux parcours en rééducation pour des aires pathologiques prioritaires : en effet, 5% de la population mondiale sont directement concernées part des incapacités post-traumatiques, ou liées à des maladies chroniques, ou des maladies infectieuses comme la Covid19, etc. L’objectif est d’améliorer la prise en charge des patients via les technologies numériques pour les rendre plus fonctionnelles, personnalisées, préventives et participatives.

 


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes